Des sources bien informées ont indiqué à Algériepart qu’un remaniement ministériel est imminent. Le compte à rebours à bel et bien commencé. La Présidence de la République a accéléré les pourparlers pour composer un nouveau gouvernement. 

Le changement sera radical et touchera de nombreux ministères. Selon nos sources, pas moins de 11 à 12 ministres se retrouvent en ce moment sur un siège éjectable. La Présidence de la République envisage “un grand nettoyage” pour aboutir à la constitution d’une nouvelle équipe qui devra relever les très difficiles défis de la crise financière par laquelle passe l’Algérie.

L’actuel gouvernement ne cesse pas de décevoir. Le bilan de la plupart des ministres est inquiétant. De gros dossiers demeurent en suspens et plusieurs problèmes attendent toujours des solutions concrètes. Pour l’heure, aucune date précise n’a été évoquée concernant l’annonce de ce remaniement ministériel. Ce volet est géré dans la discrétion la mieux préservée. La Présidence de la République souhaite ainsi disposer de la sérénité nécessaire pour mettre en place le futur nouveau gouvernement. Loin de la pression de l’opinion publique et “l’affolement” de la presse.

La grande question concerne enfin l’avenir d’Ahmed Ouyahia. Ses partisans sont aussi nombreux que ses détracteurs. Son maintien à la tête du gouvernement n’est pas acquis et son départ constitue une forte probabilité. Nous aurons des informations beaucoup plus complètes dans les jours à venir.