Suite à nos  investigations sur la gestion de l’extension de l’aéroport international d’Alger à travers la réalisation d’une nouvelle aérogare pouvant accueillir jusqu’à 10 millions de passagers, les langues commencent à se délier. 

A la direction générale de l’aéroport d’Alger, plusieurs sources proches de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger(SGSIA) ont confié à Algériepart que certaines parties tentent de « nuire » à Tahar Allèche, le PDG de la SGSIA. D’autres sources bien au fait de ce dossier, sur lequel nous avons commencé à enquêter, assurent que certains détracteurs du PDG de l’aéroport d’Alger versent dans la « manipulation » pour déstabiliser Tahar Allèche.

« Notre PDG est innocent. On essaie juste de l’abattre et de lui causer du tort pour l’empêcher de poursuivre son travail à la tête de la SGSIA », nous dit une autre source bien placée. « Il n’a strictement rien à voir avec ces agissements cités dans vos enquêtes. Tahar Allèche est un personnage réputé et connu pour son intégrité », conclut enfin une autre source proche de la SGSIA.