C’est un pavé dans la mare que lance ce mercredi matin le président  de la Fédération de l’agroalimentaire, Abdelwahab Ziani. Il a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas depuis des années. Aujourd’hui en Algérie, les matières premières pour produire le lait ou le pain sont détournées à d’autres fins”, a-t-il affirmé. 

Abdelwahab Ziani a tiré la sonnette d’alarme à propos de ce phénomène passé sous silence par les autorités au nom de la préservation de la paix sociale. Il propose ainsi de “canaliser cette subvention au profit des gens qui ont un salaire de moins de 30.000 DA, en leur offrant un panier directement pour qu’ils puissent acheter le lait en sachet à 25DA et le pain”, a-t-il expliqué lors de son passage sur les ondes de la Radio Nationale, la Chaîne III.

“Les subventions doivent êtres mieux surveillées, mieux dirigées et doivent arriver à bon port”, a-t-il encore préconisé. Abdelwaha Ziani a tenté également de fournir des explications concernant la tension actuelle sur le sachet de lait de 25 DA, signalée dans certaines wilayas. A ce sujet, cet interlocuteur pense que le problème est du à une distribution mal maîtrisée. “L’Etat a diminué les quotas de poudre de lait des laiteries principales au profit des petites laiteries, mais c’est très mal desservi”, fait-il remarquer.

“L’Etat n’a pas cessé d’importer la poudre de lait”, a indiqué enfin le président de la Fédération de l’agroalimentaire, qui met, également, en cause “le détournement du lait vers d’autres industries”.