Quel bilan peut-on faire de la fameuse règle du 51/49 ? Faut-il maintenir cette loi alors que le pays traverse une très dure crise financière ? Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algériepart, décrypte les enjeux de cette loi qualifiée d’erreur monumentale par de nombreux experts. Une loi qui fait fuir les investisseurs étrangers et rebute les bailleurs de fonds internationaux. Décryptage :