Après plus de 3 mois de grève, le Cnapeste a décidé, la nuit dernière de mettre fin à son mouvement de protestation. La réunion du Conseil national de l’organisation syndicale, qui s’est déroulée sur plus de deux jours, n’a pas débouché sur un processus concret.

La décision a donc été prise par le Bureau national. Les enseignants devront donc reprendre, demain jeudi, leur travail. Et la direction du syndicat a appelé tous ses membres à « respecter » la consigne. « Nous voulons donner la chance au dialogue et la balle est désormais dans le camps de Madame la ministre », a indiqué Salim Oulhassa, secrétaire général du syndicat dans une déclaration à la radio. La décision doit être confirmée par le conseil national du Syndicat.

Les membres du bureau du Cnapeste semble, en effet, répondre favorablement à la main tendue par Nouria Benghabrit qui a promis de suspendre les radiation si les enseignants avaient repris leurs cours.

Au ministère de l’Education, on indique que des mesures sont d’ores et déjà prises pour rattraper le temps perdu. Il s’agit notamment d’exploiter la première semaine des vacances et de prolonger les heures de travail jusqu’à 18 heures notamment pour les classes d’examen.

Saïd Sadia