C’est une triste nouvelle pour l’Algérie. Cette information risque de détourner encore davantage l’attention des investisseurs étrangers qui se méfient énormément de notre pays. L’indice « Index Of Economic freedom » vient de classer notre pays parmi les 10 économies les moins libres dans le monde. 

Cet index est réalisé par le think tank américain,The Heritage Foundation. Il s’agit d’un laboratoire d’idées et lobby américain basé à Washington. Il se donne pour mission de « formuler et promouvoir des politiques publiques conservatrices sur les principes de la libre entreprise, du gouvernement limité, de la liberté individuelle, des valeurs traditionnelles américaines et d’une défense nationale forte. Chaque année, il réalise le célèbre “Index Of Economic freedom”.

En s’appuyant sur 12 facteurs quantitatifs regroupés en 4 catégories, cet Index est conçu chaque année par la Fondation Heritage et le célèbre Wall Street Journal. Parmi les facteurs utilisés pour étudier pas moins de 180 pays à travers le monde, nous retrouvons la Liberté d’entreprise, la Liberté des échanges, le poids des taxes et impôts ou la stabilité monétaire ainsi que la lutte contre la corruption.

Malheureusement, l’Algérie est sévèrement épinglé par cet Indice international et récolte des scores très mauvais concernant de nombreux facteurs. Comme l’indique ce tableau, notre pays figure parmi les 10 économies les moins libres sur la planète. Une véritable punition qui doit interpeller nos autorités pour procéder aux véritables réformes dont a besoin cruellement notre pays pour s’ouvrir sur le reste du monde.

C

En Afrique, l’Algérie se retrouve devancée par plusieurs pays comme le Mozambique, l’Angola ou notre voisin le Maroc. Ce dernier est considéré comme l’économie la plus libre en Afrique du nord, arrivant ainsi, premier devant la Tunisie et l’Egypte, classées toutes les deux dans la catégorie « pratiquement pas libre » et loin devant notre pays l’Algérie classé dans la catégorie “répressive”.  L’indice affirme enfin que six économies seulement (Hong Kong (1er), Singapour (2e), la Nouvelle-Zélande (3e), la Suisse (4e), l’Australie (5e), et l’Irlande (6e)) ont obtenu le statut de «libre» (avec un score de 80 et plus).