Il y a une semaine, les douaniers de Annaba ont fait une étrange saisie : des conteneurs entiers de téléviseurs et autres produits électroménagers portant la mention “made in Algérie” ! Nous ne sommes même pas en face de pièces détachées destinées à une quelconque industrie du montage puisqu’il s’agit de produits finis fabriqués en Chine avec pour mention «made in Algeria ».

Les services des douanes ont pris le soin de communiquer l’information. Mais les Algériens ne savent pas à qui appartient cette marchandise inédite. Or, selon plusieurs sources concordantes, les téléviseurs saisis appartiendraient à l’usine Star Light, située à Tébessa et propriété de l’homme d’affaires et homme politique Mohamed Djemaï.

Le recours à ce genre de pratiques permet aux « industriels » de bénéficier des avantages fiscaux liés à l’importation des pièces détachées considérées comme des intrants à la production ou industrie du montage. Des milliers de produits de ce genre sont entrés sur le territoire national.  Mais les douanes interviennent que rarement. D’où la question de savoir s’il ne s’agit pas d’une volonté d’utiliser cette affaire pour ternir l’image de l’ancien chef du groupe parlementaire du FLN.

Saïd Sadia