Abderrahmane Dahmane, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a porté de graves accusations à l’encontre des dirigeants de la Mosquée de Paris. Dans une lettre incendiaire dont Algériepart détient une copie, il qualifie les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) de “délinquants” et d'”agents des services étrangers” ! 

“Il est alors surprenant que le CFCM composé de délinquants connus et d’agents des services étrangers), coquille vide rejetée par la majorité des Démocrates musulmans dont Abdallah Zekri est le SG, continue à être reçu par les représentants de la République”, dénonce l’ex-monsieur diversité/banlieues du Président de la République française.

Abderrahmane Dahmane s’en est particulièrement pris à l’un des responsables de la Mosquée de Paris, Mohamed Ouanoughi qu’il qualifie de “terroriste et agent des services
secrets algériens”.  “C’est un scandale d’accepter et de tolérer la présence de tels individus en France”, accuse encore Abderrahmane Dahmane. Signalons enfin que la Mosquée de Paris n’a pas encore réagi à ces accusations dangereuses et gravissimes.