Les Algériens composent la première communauté étrangère des détenus et prévenus en France, indiquent les données et statistiques révélées récemment par le ministère français de la Justice. 

Au moins 13.1 % des prisonniers étrangers en France sont Algériens, explique la même source en réponse à une question formulée par un parlementaire français au sujet du sujet du nombre des ressortissants étrangers détenus en France. D’après le ministère français de la Justice, il y aurait au moins 14 964 prisonniers étrangers dans les prisons françaises. 1954 détenus sont des ressortissants algériens. Après les Algériens, ce sont les marocains qui occupent la deuxième place sur le “podium” avec pas moins de 1895 détenus en France. Les Roumains arrivent à la 3e place avec 1496 prisonniers. Quant aux tunisiens, ils sont près de 1002 détenus à croupir dans les prisons françaises. On retrouve également dans ce tableau résumant la nationalité des détenus étrangers en France des turcs, albanais, congolais ou portugais.