En date du 29/11/2017, GOUJARD Rénald, Directeur du Meeting National d’Athlétisme en salle des Sacres à Reims, à transmis une Invitation nominative au meeting des sacres à trois athlètes algériens pour participer à des épreuves sportives au CREPS de Reims, en France.

Les épreuves devaient se dérouler le 31 Janvier 2018, soit deux mois après l’invitation à cette manifestation sportive.

Le 20 décembre 2017, soit trois semaines après la date d’invitation à la manifestation sportive, le Ministère de la Jeunesse et des Sports transmets une note au Consulat de France à Alger, demandant de faciliter l’obtention de visa d’entrée pour nos athlètes.

Le 15 Janvier 2017, les trois athlètes reçoivent une réponse négative, émanant du Responsable du Service des Visas et Consul Adjoint du Consulat de France en Algérie.

Le motif invoqué sur le document reçu était que l’objet et les conditions du séjour n’avaient pas été justifiés !

Ce type de meeting est très souvent l’occasion pour nos sportifs de s’entrainer avec leurs homologues étrangers, dans des conditions proches des épreuves sportives internationales.

Cette compétition représentait également pour le coach algérien d’athlétisme, une opportunité d’entrainement d’importance, dans la perspective d’une participation à des échéances sportives mondiales.

Selon nos sources, c’est pas moins de 13 athlètes et un entraineur, qui n’ont pas pu bénéficier d’un visa de renouvellement, malgré les invitations officielles, les ordres de missions de la Fédération Algérienne d’Athlétisme, des recommandations du Ministère de la Jeunesse et des Sports et des preuves de visas reçus par le passé…

Les athlètes qui n’ont pu participer à ces épreuves n’ont donc pas pu établir des résultats et par conséquent sont disqualifiés des prochains championnats du monde en salle qui se dérouleront dans moins de deux semaines en Grande Bretagne…

Son Excellence l’Ambassadeur de France en Algérie, Mr Xavier DRIENCOURT, qui a manifesté son engagement en direction de l’amélioration des conditions de délivrance des visas, est il informé de cette situation?

Nous sommes persuadés, et nous l’espérons au nom du sport algérien, que l’action du Premier Représentant de la France en Algérie, prendra en compte la prise en charge particulière des demandes de visas de nos sportifs.