Les médecins résidents protestent aujourd’hui de manière pacifique contre le gel de leurs salaires en face de la Direction Générale de l’hopital Mustapaha Bacha à Alger.

Le sit-in des médecins résidents n’a semble-t-il pas été toléré par les responsables de l’hôpital qui ont, nous apprend-t-on, demandé l’intervention musclée des forces de l’ordre.

Les policiers sont intervenus et ont délogé les protestataires.

Les portes de la Direction Générale ont été condamnées et un soudeur a été réquisitionné pour cette tâche  !

Ainsi, la seule réponse, qu’apportent les responsables, aux revendications de nos médecins est la repression brutale, unique langage qui ne peut mener qu’à la poursuite de la lutte engagée nous informent les protestataires.