Comme il a été rapporté en exclusivité par Algériepart, les autorités algériennes viennent de procéder ce jeudi à l’annulation d’une importante mesure qui bloquait énormément les importations vers notre pays. Algériepart s’est procuré le document exclusif confirmant cette information de première main. 

Selon nos informations, cette décision intervient à la suite de la vive contestation exprimée par de nombreux milieux d’affaires français qui ont dénoncé le caractère irréalisable de cette mesure radicale. Les partenaires étrangers ont refusé de servir de “laboratoires de contrôle” aux autorités algériennes qui veulent réduire drastiquement la facture des importations en devises en imposant un processus bancaire compliqué et insurmontable.

Selon nos sources, cette décision se veut être un message fort envoyé par les autorités algériennes aux investisseurs étrangers notamment français pour leur prouver qu’à Alger, une oreille attentive leur est toujours tendue.