Non ! Voici la réponse cinglante donnée par le collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) au ministère de la Santé. Dans un communiqué diffusée sur sa page Facebook, le CAMRA affirme que les médecins résidents vont continuer encore leur combat et refusent de faire la moindre concession. 

Le CAMRA donne tous ses arguments dans ce document. Les représentants des médecins résidents ont fait savoir que le ministère de la Santé a refusé la plus grande partie de leurs doléances. Et les propositions formulées par les autorités publiques sont jugées insuffisantes pour suspendre définitivement cette grève qui dure depuis près de trois mois.

“Notre détermination et notre union sont inébranlables”, conclue enfin le CAMRA. La crise des médecins résidents n’est pas prête de s’arrêter.