Pour mieux gérer les subventions, le gouvernement se dirige vers le ciblage des aides de l’Etat. Les nécessiteux, qui seront apparemment choisis selon des critères précis, recevront directement des chèques.

C’est Mohamed Benmeradi qui confirme officiellement cette information. Le ministre du Commerce a indiqué, en effet, que “les subventions seront adressées directement aux personnes concernées. Les bénéficiaires seront classés par catégories et le montant de la subvention sera proportionnel au revenu des ménages. Les ménages concernés  recevront mensuellement des chèques  en guise de subventions”, a indiqué le ministre du Commerce dans une interview accordée à l’APS.

Le ministre a expliqué cette option par le fait que le dossier des subventions “est le plus gros dossier qui est sur la table du gouvernement”, ajoutant que “l’intérêt de cette réforme est de mettre de côté le système de subvention généralisée pour aller vers un système ciblé”.

Au sujet de l’identification des citoyens “pauvres”, le ministre précise que le fichier national des personnes physiques nécessiteuses et destinataires de cette subvention sera élaboré avec la collaboration essentiellement du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et des Directions de l’Action sociale des wilayas (DAS).

Les subventions des carburants, des produits alimentaires et énergétiques coûtent à l’Etat plus de 6 milliards de dollars par an. Ces subventions profitent, pour l’instant, à tout le monde. Pour réduire cette facture, le gouvernement veut s’orienter vers des subventions ciblées.

Saïd Sadia