C’est l’un des hommes d’affaires et milliardaire des plus influents en Algérie. Et pourtant, son nom demeure entièrement méconnu par presque la totalité des Algériens. Il n’y a pratiquement aucune photo de lui. Mais les initiés et les connaisseurs du milieu du business en Algérie mesurent parfaitement sa puissance. 

Aziz Gara est né le 08/03/1963 à Alger-centre. A 54 ans, cet homme d’affaires dirige l’un des groupes privés les plus prospères et les plus riches. Il s’agit d’AZ Groupe. La fer de lance de ce groupe sont les multiples hôtels AZ que l’on peut retrouver à Zéralda, Palm Beach, Kouba ou Mostaganem à l’ouest du pays.

Mais ces hôtels ne sont qu’un petit aspect du petit empire fondé et développé dans une totale discrétion Aziz Gara et plusieurs de ses associés qui sont pour la majorité d’entre-eux des membres de leur famille. Originaire de la région de Sétif, Aziz Gara doit tout d’abord sa réussite à la téléphonie mobile. Avec son entreprise Time Com, il est devenu en quelques années le distributeur le plus important de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo.

Aujourd’hui, il détient prés de 50 % du marché de la distribution des produits d’Ooredoo en Algérie. Et pourtant, il est confronté à la forte concurrence de trois adversaires qui sont  Xodis, Startech, MCS. Grâce à cette réussite étincelante, il avait noué naturellement des relations très privilégiées avec Joseph Ged, l’ancien patron controversé d’Ooredoo en Algérie qui a défrayé la chronique à de multiples reprises en s’adonnant à un véritable chantage à la pub à l’encontre de plusieurs médias indépendants algériens. En février 2015, l’attitude condescendante de Joseph Ged a suscité la colère de plusieurs personnalités algériennes. Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la communication, avait dénoncé un véritable « scandale » en accusant Ooredoo de se transformer en « cinquième colonne du Qatar en Algérie ».

Les relations « amicales » entre Joseph Ged et Aziz Gara ont beaucoup fait jaser à Alger. Mais, jusqu’à maintenant, nous n’avons trouvé aucune preuve qui puisse affirmer que cette relation était de nature « affairiste » ou « clientéliste ». Selon certaines sources très bien introduites dans le secteur des télécoms en Algérie, en sa qualité du meilleur distributeur d’Ooredoo, Aziz Gara a développé une proximité ordinaire avec Joseph Ged. Ceci dit, la polémique est toujours vive à Alger au sujet de cette proximité supposée.

Ces bruits qui courent dans les salons feutrés d’Alger n’ont pas empêché Aziz Gara de poursuivre son business. Le 24/05/5015, il fonde la Sarl Montana pour exploiter des Aquoaparcs et des bateaux de plaisance. Le 4 avril 2017, il lance la Sarl El AZIZ Vieux Kouba pour se développer dans l’événementiel et se renforcer dans l’hôtellerie. Auparavant, plus exactement le 29/03/2010, il fait fructifier ses investissements en se lançant dans l’agroalimentaire avec la SARL Food Partnere. Importation de fruits et de légumes, importations de viandes de boucherie et produits de la mer, Aziz Gara essaie de reproduire le succès qu’il avait rencontré en 2006 lorsqu’il avait lancé la Sarl Palais du Tapis électroménager et meubles.

Au final, la discrétion a fait la force d’Aziz Kara. Et si ses relations avec les anciens managers d’Ooredoo n’ont pas livré de secrets, il n’en demeure pas moins que ses affaires dans les autres secteurs d’activité lui permettent de continuer avec succès son développement.