Quelques semaines après l’annonce du gouvernement de la possibilité donnée aux émigrés d’acquérir des logements LPP (logement promotionnels publics), l’entreprise nationale de promotion immobilière a donné les conditions d’accès à ce type d’habitations.

Il est à noter de prime à bord que contrairement aux formules proposées pour les Algériens résidents, aucun plafond de revenus n’est exigé des émigrés pour accéder à ce genre de logements. Mais l’Etat met des « conditions ». Ainsi, selon une note affichée sur la Page Facebook de l’ENPI, les postulants au programme LPP doivent ainsi justifier ne pas avoir bénéficié d’une quelconque aide de l’Etat.

Les prix des logements sont également fixés. Comme pour les résidents, le mètre carré coûtera 95000 Da. Le ministère propose ainsi 2000 logements répartis sur 24 wilayas. Il s’agit entre autres d’Alger, Tizi-Ouzou, Béjaia, Mascara, Bordj-Baouarréridjn El-Bayedh, Oran, Ouargla, Ain-Temouchent et Boouira.

Le site de l’ENPI sera ouvert aux inscriptions le jeudi prochain. Le dossier qui devra être fourni sera ainsi simplifié et ne contiendra que quelques documents.