Pas moins de 4 syndicats ont décidé de s’unir pour affronter la direction générale d’Air Algérie qui a provoqué, visiblement, un bouillonnant conflit social. 

Il s’agit du Syndicat des pilotes de ligne, le syndicat technique spécifique, le syndicat du PNC et le syndicat DOS. Ces quatre syndicats dénoncent ainsi la décision de suspension prise par la direction générale à l’encontre de sept syndicalistes.  

Ces quatre syndicat ont lancé également un appel aux pouvoirs publics leur demandant d’intervenir en “urgence” afin de mettre fin “au massacre entamé par la Direction générale actuelle, et ce depuis son arrivée, et qui risque de mener la compagnie vers une situation de pourrissement général”. Ces syndicats avertissent contre les conséquences désastreuses de l’extension “du conflit à tous les secteurs de la compagnie”.  Les autorités publiques vont-elles écouter cet appel ?