Algériepart a poursuivi son enquête portant sur la participation des deux représentants du Comité Olympique Algérien (COA) aux activités de la 47ème réunion du bureau exécutif de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), du 19 au 25 Novembre 2015, puis la 16eme Session Ordinaire de son Assemblée Générale respectivement aux îles Maurice et à Monaco. 

Nous sommes partis à la rencontre des responsables du COA pour entendre leur version des faits comme le dicte la déontologie de notre métier. Lors de cette réunion, le premier responsable du COA nous a dévoilé un document indiquant qu’un remboursement de 6932 dollars a été bel et bien effectué par l’ACNOA au profit du COA. Cet argent a été transféré dans le compte bancaire du COA depuis le 22 janvier 2018.

Selon les explications de Mustapha Berraf, le remboursement de cette somme d’argent en devise n’a pas été effectué en 2015, à l’époque des faits rapportés par notre enquête, en raison des problèmes de trésorerie de l’ACNOA provoqués par les perturbations de l’Assemblée générale de cette instance tenue entre le 9 et le 11 mai 2017 à Djibouti…

Concernant le séjour à Monaco, le COA a expliqué que Mustapha Berraf était désigné comme le représentant du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors de cet événement. Et à cette occasion, au regard du coût onéreux de la vie dans la principauté monégasque, des frais de mission de 1300 euros ont été octroyés à Mustapha Berraf en sa qualité du Président du COA, nous explique la même source, même si c’est lui même qui a signé la demande de devises.

Signalons en outre que Mustapha Berraf envisage de saisir la justice contre les personnes qu’il soupçonne être à l’origine de ces révélations fracassantes. Nos sources nous ont  appris également au cours de notre enquête que l’argent dépensé par le COA ne provient pas des dotations ou subventions du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il ne s’agit donc pas de deniers publics, mais des fonds provenant des contrats de sponsoring signés par le COA ou des subventions accordées depuis l’étranger par le Comité international olympique (CIO).

Pour notre part, nous soulignons que nos interrogations concernant la prise en charge financière de Mr IZZEM, l’autre représentant du COA cité dans notre enquête, n’ont pas trouvé encore des réponses.

Quant aux sources ayant dénoncé Mustapha Berraf, ils font savoir que le remboursement des 6923 dollars ne concerne pas les frais de mission du déplacement en 2015 aux Iles Maurice, mais des activités accomplies à Abuja (Nigeria) où Mustapha Berraf a présidé les travaux de la réunion du comité exécutif de l’ACNOA du 20 au 21 Janvier courant.

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA) Mustapha Berraf, a été désigné le 2 août dernier par ses pairs à la tête de la commission d’éthique de l’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA) lors de la 52e session ordinaire de l’instance continentale (31 juillet – 3 août). Berraf (63 ans) a été réélu premier vice-président de l’ACNOA pour la 5e fois.