L’Association des Comités Nationaux Olympiques Africains (ACNOA) a tenu sa 47ème réunion du bureau exécutif du 19 au 25 Novembre 2015, puis la 16eme Session Ordinaire de son Assemblée Générale respectivement aux iles Maurice et à Monaco.

Deux Algériens étaient présents à cette réunion, Mr Mustapha BERRAF en sa qualité de 1er vice-président de l’ACNOA, ayant pris part aux deux réunions, et Mr IZZEM, représentant du Comité Olympique Algérien (COA), qui lui n’avait pris part qu’à l’Assemblée Générale.

Les frais de déplacements et d’hébergement de Mr BERRAF et de Mr IZZEM étaient entièrement pris en charge par l’ACNOA comme vous pouvez le voir sur les documents que nous nous sommes procurés.

Mr BERRAF ne représentait pas le COA, ni l’Algérie, mais l’ACNOA, puisqu’il était le premier vice-président de cette association.

Pourtant, Mr BERRAF s’est fait établir un ordre de mission en tant que Président du COA, et a acquis un billet d’avion par le biais du COA, auprès de l’agence de voyage MOURIA comme indiqué sur les documents que nous mettons à votre disposition.

Le billet en classe Affaires en plein tarif a été payé 969.149,00 D.A., soit près de 100 millions de centimes ! Documents Missions Mr BERRAF 

Ce billet lui sera remboursé en devises (environ 9.000 Euros) par l’ACNOA, puisqu’il avait participé aux deux réunions, en tant que vice-président et ce conformément aux règlements de l’ACNOA.

Mais en aucun cas il n’avait aucun droit de faire financer les frais engendrés par ces réunions par le COA !

Selon nos informations, le remboursement en devises de ces frais de transport pris en charge par les caisses du COA, n’aurait jamais été reversé dans le compte du COA…

Pour info, cette sommes équivaut à près de deux années de salaire d’un entraîneur national d’Athlétisme, ou l’équivalent de trois mois de stage à l’étranger d’un athlète qui se préparant aux Jeux Olympiques.

De plus, Mr BERRAF, qui occupe, par ailleurs, le poste de Président de la Commission d’Ethique de l’ACNOA, a établi et signé lui-même une demande d’attribution de devises, se composant d’une allocation de devises équivalent à 176.000 DA et 339 Euros pour ses frais de séjour.

 

Concernant Mr IZZEM, nous ne savons pas qui a payé son billet d’avion. Ce billet lui a-t-il été remboursé en devises également ?

Les inspecteurs du Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ayant contrôlé les bilans financiers du COA ont-ils relevé ses incohérences, comme ils l’ont fait au niveau de la Fédération Algérienne de Cyclisme, qui nous le rappelons, avait poussé le MJS à déposer pas moins de 12 plaintes en justice, à l’encontre de Rachid FEZOUINE ?

Si tel n’est pas le cas, pourrait-on qualifier les gestes décrits ci-dessus comme des transferts illicites de devises à l’étranger et d’abus de biens sociaux ?

Mr BERRAF, se trouvait à Abuja (Nigeria) pour présider les travaux de la réunion du comité exécutif de l’ACNOA du 20 au 21 Janvier courant.

C’est en son nom et en sa qualité de 1er vice-président et président par intérim de l’ACNOA, que l’invitation a été envoyée aux membres du bureau exécutif comme nous le montre le document que nous mettons à votre disposition.

On peut lire y lire que  » Les Membres sont encouragés à se procurer des billets d’avion en classe affaires sur les itinéraires les plus courts et les plus économiquement directs. Il est fortement recommandé de faire les réservations bien à l’avance. Les plans de vol et factures doivent être envoyés au secrétariat au plus tard le 15 décembre 2017 pour permettre à la comptabilité de préparer les remboursements… ».

Cette fois encore les frais liés à ce dernier déplacement de Mr BERRAF ont-ils été payé par le COA? et leur remboursement en devises sera-t-il reversé conformément à la loi ?

Seule une inspection réelle des comptes pourra nous le préciser. Affaire à suivre…

Pour consulter les documents exclusifs obtenus suite à notre enquête, veuillez cliquer sur ce lien.