Une nouvelle réglementation vient d’être décidée pour réglementer le fonctionnement des agences de voyage. L’Arrêté ministériel signé le 5 octobre dernier et paru au Journal officiel 77 définit les caractéristiques des
installations matérielles d’une agence de tourisme et de voyages.

Signé par le ministre du Tourisme, Hassen Marmouri,  cet arrêté oblige les 1800 agences de voyage réparties  à travers le pays de modifier énormément leur fonctionnement.  “Le local abritant l’agence de tourisme et de voyages, doit être d’une superficie d’au moins, vingt-cinq (25) mètres carrés, et doit être doté d’une entrée indépendante”, précise ainsi cette nouvelle réglementation.

Par ailleurs, “le local doit être aménagé de façon à permettre l’accueil de la clientèle dans les meilleures conditions de confort, et doit être pourvu d’emplacements pour l’affichage des tarifs et des conditions générales de vente des voyages”, avec une “enseigne extérieure lumineuse indiquant la nature de l’activité”.

D’autre part, il est également exigé que “les documents et supports promotionnels de l’agence, doivent, notamment, comporter la dénomination de celle-ci, son adresse et ses numéros de téléphone ainsi que le numéro de la licence d’exploitation, et le numéro d’inscription au registre du commerce”, lit-on dans le journal officiel.

Les agences devront, enfin,  avoir “un registre de réclamations visible, côté et paraphé par l’administration locale chargée du tourisme, doit être mis à la disposition de la clientèle”.

Cette nouvelle réglementation vise à imposer le professionnalisme aux gérants des agences de voyages accusés régulièrement pour leur manque de rigueur.