Ahmed Ouyahia, le Premier-ministre, est revenu ce samedi matin sur l’incident diplomatique provoqué avec l’Arabie Saoudite par une bande supporters du club de l’AS Aïn M’lila. Les autorités saoudiennes ont exprimé vivement leur colère vis-à-vis d’une banderole jugée offensante à l’égard du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud. 

 

Ce dernier a été caricaturé dans cette banderole comme un “valet” du Président américain Donald Trump. Et ce geste a choqué les saoudiens. Ahmed Ouyahia a confirmé ce samedi qu’il avait présenté ses excuses aux autorités saoudiennes arguant que l’attitude des supporters d’Ain M’lila est “honteuse et irrespectueuse”.

“Koul Ouahed Yahkem Kadrou !” (faites preuve de respect), a dit clairement Ouyahia selon lequel ces supporters ont voulu provoqué “gratuitement” l’hostilité entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite. Par ailleurs, selon le Premier-ministre, Abdelaziz Bouteflika est un Président démocrate qui tolère “les excès de la liberté d’expression”. “Le Président Bouteflika a lui-même ordonné de ne pas enclencher des poursuites judiciaires à l’encontre des caricaturistes qui publient dans les colonnes de la presse des dessins que même ses ennemis n’auraient pas publié”, a-t-il assuré devant les journalistes de la presse nationale.