Ce samedi matin, Ahmed Ouyahia, le Premier-ministre, s’est livré au jeu des questions-réponses avec les journalistes de la presse algérienne. Lors d’une conférence de presse très attendue, le Premier-ministre a commenté les récentes prises de position de Chakib Khelil. L’ancien ministre de l’Energie a sévèrement critiqué la politique d’Ahmed Ouyahia.  

“Chakib Khelil est un citoyen. Et ce qu’il dit ne m’intéresse pas. Il est le seul responsable de ce qu’il dit”, a-t-il déclaré devant un parterre de journalistes en rappelant qu’il avait défendu ardemment Chakib Khelil lorsque ce dernier faisait l’objet de graves accusations de corruption dans les scandales Sonatrach 1 et 2. “Je l’ai défendu comme personne d’autre ne l’a fait”, a souligné Ahmed Ouyahia sur un ton qui laisse transparaître beaucoup de déception.

Par ailleurs, le chef du RND a démenti catégoriquement l’information selon laquelle les services de renseignement ont établi un rapport accablant où ils mettent en garde les responsables politiques vis-à-vis des conséquences de son discours violent et alarmiste. “C’est totalement faux”, a-t-il confié en dernier lieu.