Suite à l’enquête publiée dans le torchon de l’extrême droite <<Valeurs actuelles>> intitulée la bombe Algérienne, un jeune citoyen touché dans son Algérianité se permet un droit de réponse pour remettre les pendules à l’heure.

Messieurs : Louis de Raguenel, Mickael Fonton, Antoine Colonna, Thomas Morel et consorts,

Nous tenons à vous dire que votre enquête n’est qu’un tissu de mensonges, un assemblage de platitudes, dépourvue de toute analyse pertinente et survendue avec un titre racoleur destinée à cultiver une Algérophobie, mais, aussi pour assouvir les instincts les plus vils de votre lectorat qui n’est plus à présenter (extrême droite).

Messieurs, nous vous recommandons vivement de quitter vos confortables bureaux parisiens et nous vous invitons vivement à venir en Algérie, pour vous rendre compte, de vos propres yeux de ce vent de jeunesse qui souffle positivement sur notre pays.

Une jeunesse pétrie de talents, animée d’une forte volonté d’entreprendre, d’investir et de s’investir pour reprendre en mains le destin de sa patrie. Dans la majorité des situations, cette jeunesse a fait ses preuves dans vos écoles et vos entreprises les plus prestigieuses, comme, elle peut aussi, venir des quatre coins du pays et de par son patriotisme, elle n’hésite pas à mouiller la chemise pour remettre l’Algérie sur les rails du développement et de la croissance.

Cela veut dire que notre jeunesse, ne se limite pas à ces pauvres banlieusards que vous stigmatisez sans cesse et il ne faut pas omettre qu’ils sont le produit de la société Française et du système éducatif Français et pour en conclure, de votre mépris qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est à dire des citoyens de seconde zone. Nous osons même dire que ni l’Algérie, ni ses gouvernants ne sont les responsables du triste sort que vous leur avez réservé.

Nous ne les oublions pas, ils demeurent et demeureront nos compatriotes, ils sont toujours les bienvenus dans leur patrie. Nous sommes prêts à travailler avec eux main dans la main avant même l’effondrement de la France, ce que nous ne souhaitons pas bien sûr !

Leur autre pays, cette Algérie indépendante que vous regrettez tant, mettra tout à leur disposition pour que leurs talents, puissent s’exprimer et qu’ils apportent, leur pierre à l’édifice, afin de bâtir une Algérie qui n’arrêtera pas de vous surprendre, comme l’ont fait nos glorieux aïeux lors de la guerre d’indépendance.

Cette jeunesse vous renouvelle l’invitation qui vous servira d’excellente mise à jour de la situation politico-économique de l’Algérie que vous ignorez suffisamment. Cela vous permettra d’élaguer vos stéréotypes ainsi que vos clichés tous faits, à l’égard de notre bien aimée EL DJAZAIR !

Nous savons pertinemment que vous êtes assez brillants pour rédiger des articles d’une platitude déconcertante sous la contrainte d’une ligne éditoriale qui vous impose d’écrire ces inepties qui n’ont pour objectif que le dénigrement et la stigmatisation de notre pays et de nos compatriotes vivants en République Démocratique Française ayant pour devise : Liberté, Egalité, Fraternité… à prouver bien sûr ! Votre démarche qui ne vous honore guère, consiste à ternir l’image d’un de vos incontournables partenaire et voisin dont vous ne pouvez malheureusement vous en passer aujourd’hui et ce en surfant sur les peurs de vos compatriotes pour des visées purement électoralistes.

Cette jeune Algérie que vous enterrez avant l’heure, relèvera le défi et nous pensons même comme l’un de vos illustres hommes politiques J.M pour ne pas le nommer que votre salut ainsi que celui de notre pays est entre les mains de notre JEUNESSE. Votre arrogance légendaire vous empêche malheureusement d’accepter cette implacable réalité.

Nous vous rassurons chers voisins Français, au moment où vous aurez besoin de nous, nous ne rechignerons pas à vous tendre la main, alors, l’idéal, c’est que vous fassiez de même à notre égard en cette période caractérisée par une crise économique mondiale qui n’épargne aucun pays y compris le club des puissants dont vous faites partie. Soyons, solidaires, soyons de loyaux partenaires, car la prospérité de nos deux pays passera par une étroite et fructueuse collaboration entre les deux rives de la méditerranée et non pas par l’intermédiaire d’articles incendiaires et injurieux comme le vôtre.

Nous vous rappelons que l’Algérie indépendante n’a que soixante ans, elle a besoin de quiétude et de sérénité pour atteindre la norme démocratique et économique exigée au niveau national et international.

N’oublions pas que l’instauration d’un régime démocratique en France est passé par plusieurs étapes et tragédies que vous connaissez tous. Elle ne s’est pas faite en un claquement de doigts. Alors, un peu de patience, chers amis, chers voisins Français, car notre peuple, comme vous le connaissez si bien a le sens du défi et le souffle long, pour preuve, nous nous sommes sortis debout d’une épreuve difficile, une décennie de terrorisme qui ferait vaciller n’importe quel pays, mais, grâce à notre solidarité, bravoure et ténacité nous avons pu remonter la pente et rétablir la paix de nouveau. L’Algérie panse encore ses plaies et fait des efforts considérables pour se relancer à tous les niveaux n’en déplaise à certains de ces rivaux et détracteurs dont vous faites partie intégrante.

La pépinière <<Algérie>> est en train de faire germer et de faire naître une nouvelle génération d’entrepreneurs qui saura redresser la barre et qui transformeront leur patrie en un fleuron Africain, voire Mondial, à même de relever les défis et les exigences du troisième millénaire.

A ce moment-là, notre pays sera reconnaissant et fera preuve de haute gratitude envers ses vrais partenaires et certainement pas vis à vis de ceux qui l’ont injurié, calomnié, stigmatisé en période de vache maigre. A bons entendeurs !

M.Z