Une protestation de jeunes tunisiens pénalise des Algériens. Des touristes, qui voulaient se rendre en Tunisie samedi dans l’après-midi ont dû patienter au poste frontalier durant des heures avant de pouvoir poursuivre leur chemin.

Selon des témoins, des dizaines d’Algériens sont restés bloqués le long de la frontière à cause de mouvements de protestations de jeunes tunisiens habitant la bande frontalière. Les habitants de la région de Sidi-Youcef ont notamment protesté contre l’absence de développement dans leur région.

Selon des médias locaux, le mouvement de protestation a été déclenché suite au suicide d’un jeune homme, apparemment désespéré de trouver un emploi décent. Ce n’était donc que la goutte qui a fait déborder le vase.

La Tunisie fait face, régulièrement, à des mouvements de protestation à cause notamment de l’incapacité du gouvernement à améliorer les conditions sociales des populations. Le pays, qui s’est débarrassé il y a 7 ans de la dictature de Benali, se débat dans des problèmes économiques inextricables.