Sonatrach ne veut plus tolérer les pratiques de corruption qui sévissent au sein de l’une des filiales les plus stratégiques, à savoir NAFTAL. Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach, va imposer bientôt un nouveau système d’information et de gestion à NAFTAL pour lutter plus efficacement contre les malversations financières, a-t-on appris de plusieurs sources sûres.

Selon les investigations d’Algériepart, le PDG de Sonatrach a rencontré au cours du mois de décembre dernier les managers de NAFTAL. Lors de cette réunion, Abdelmoumen Ould Kaddour a annoncé aux responsables de NAFTAL qu’un nouveau système d’information et de gestion régissant les multiples directions de l’entreprise chargée de la distribution des produits pétroliers sur le marché algérien sera bientôt mis en place.

L’objectif de ce nouveau système est de faire fonctionne NAFTAL selon les normes fixées par Sonatrach. L’autre objectif est de s’assurer de la transparence et de la traçabilité des opérations effectuées au sein de NAFTAL. “Auparavant, il fallait souvent donner du bakchich pour se faire livrer du carburant par camion-citerne. Ces pratiques ne doivent plus subsister”, assurent nos sources selon lesquels la direction générale de Sonatrach ne veut plus rester les bras croisés face aux pratiques les plus sombres dans lesquelles pataugent depuis des années NAFTAL.