Une alerte pour rien ! La mort d’une femme enceinte, atteinte d’une grippe, a fait naître chez beaucoup de citoyens une crainte de voir réapparaître la grippe « porcine », ou la H1N1. Des sites d’informations, des chaînes de télévision ont donné des informations selon lesquelles plus de 35 personnes sont déjà atteintes de cette pandémie.

Or, selon le ministère de la Santé, « aucun cas de grippe H1N1 n’est enregistré en Algérie ». Plus que cela, le département de Mokhtar Hasbellaoui a tenu à préciser qu’aucun « virus n’est enregistré en Algérie ». Par contre, le gouvernement reconnaît le décès, à Kouba, d’une dame suite à une grippe saisonnière aigüe. Cette grippe ne sévit d’ailleurs pas qu’en Algérie. Mais elle a fait des victimes même en Europe.

Mardi, des informations faisant état de l’évacuation de malades de l’hôpital de Hussein-Dey ont affolé la toile. Beaucoup ont alors conclu à la réapparition du virus H1N1, appelé la « grippe porcine ». D’autres rumeurs, aggravant ce bilan, ont évoqué la présence de « 35 cas » confirmés. Le site internet du groupe Ennahar TV est allé jusqu’à attribuer cette fausse information au très sérieux institut Pasteur.