Le ministère du Commerce a confirmé officiellement ce mardi 2 janvier les informations rapportées auparavant par Algériepart. 

Dans un communiqué rendu public, ce ministère a confirmé la liste, révélée par nos soins, des produits importés qui seront soumis à une taxe allant de 30 à 60 %.  Il faut savoir que la Taxe intérieure de consommation (TIC) au taux de 30% sera appliquée pour 10 familles de produits finis.

Il s’agit du saumon, fruits secs sans coques et autres fruits séchés, épices, sucreries, confiserie, préparations à base d’extraits et d’essence (liquide et autres), modems et décodeurs numériques, appareils avertisseurs d’incendies, appareils électriques avertisseurs et micro-ordinateurs.

Une taxe de 60 % sera, en revanche, imposée à 32 familles de produits finis. Il s’agit des graines de tournesol, ouvrages en matière plastique, fours pour cuisson, appareils pour filtration des eaux, appareils pour filtration des boissons, appareils pour filtration des huiles minérales, parties de filtre à air, appareils de levage, ponts roulants, portiques mobiles, consommables informatique, micro-ordinateurs portatifs et tablettes, unités centrales de traitement et serveurs, unités de mémoire, lecteurs de carte mémoire, articles pour tuyauterie, parties pour modems et téléphones et autres, cartes de décryptage, appareils connecteurs, câbles électriques, bennes à ordures, carrosseries pour tracteurs et camions, remorques frigorifiques, préparations d’arachides, confiture, articles de robinetterie, transformateurs électriques, compléments alimentaires, sodas et eaux minérales, piles et batteries, téléphones cellulaires et boissons.

Soulignons en dernier lieu que la désignation des produits et leurs positions tarifaires sont précisées dans l’article 32 de la loi de finances pour 2018.