L’islamologue et spécialiste du soufisme, Saïd Djabelkhir, a jeté un véritable pavé dans la mare. Lors de sa participation au débat qui s’est déroulé sur le plateau de l’Emission Impossible de Beur TV, un débat portant sur les conséquences du fanatisme religieux en Algérie, cet islamologue a expliqué que certains hadiths transmis depuis des générations sont faux, infondés et inventés de toutes pièces. Il cite des cas très concrets et décrypte les enjeux de cette fantasmagorie religieuse portée depuis des siècles par des fouqahas obéissant à des idéologies suspectes et douteuses. Cette analyse a suscité un tollé en Algérie et les islamo-conservateurs ont lancé une violente campagne de dénigrement et de menaces contre l’équipe de l’Emission Impossible dont fait partie Abdou Semmar, le rédacteur en chef, d’Algériepart.