La plus célèbre des places publiques de toute la capitale Alger deviendra un joyau en 2018. C’est ce que promet le Wali d’Alger aux habitants de la capitale. Jets d’eau, espaces verts, une nouvelle station de métro et un musée à ciel ouvert, la Place des Martyrs aura un nouveau look à partir de l’année prochaine. 

Tout va commencer dans quelques jours où « la clôture de la place des Martyrs sera enlevée pour découvrir des jets d’eau et des espaces verts », a annoncé le Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh dans un entretien accordé à nos confrères d’El-Watan.

Par ailleurs, grâce à un don de la Turquie, une musée à ciel ouvert sera réalisée au niveau de la future station de métro de la Place des Martyrs. Cette station « devait être réalisée sur une profondeur de 12 mètres. Mais vu l’importance des résultats des fouilles et des découvertes, tout a été changé. La décision a été prise de faire une extension et de descendre à 34 mètres de profondeur pour réaliser une station métro, avec un musée archéologique à deux étages. Le projet a été mené grâce à la coopération algéro-turque », a expliqué ainsi le Wali d’Alger.

 Ce dernier a fait savoir que l’entreprise turque, qui a restauré la mosquée Ketchaoua, va utiliser ce qui lui reste d’un don pour aménager le site archéologique « de manière à ce que ce soit un musée à ciel ouvert, tout en étant protégé ».

« Vous aurez un centre historique magnifique avec Dar El Hamra, la mosquée Betchim et la mosquée Ketchaoua. Ce centre aura un lien direct avec les voûtes, qui vont servir de centre commercial moderne ouvert sur la mer », a-t-il enfin souligné. Les Algériens ne demandent qu’à voir pour y croire.