C’est officiel. C’est l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, qui vient de l’annoncer. A Alger, c’est l’opérateur VFS Global qui collectera à partir de l’année prochaine les dossiers des demandes de visa Schengen de nos concitoyens établis dans la capitale Alger et ses environs. TLScontact ne s’occupera plus de cette tâche et perd ainsi ce marché à Alger. 

TLScontact conserve tout de même ses deux marchés avec les consulats généraux français d’Oran et d’Annaba. L’opérateur français impliqué dans un vaste réseau de fraude au visa Schengen se maintient ainsi miraculeusement en Algérie en continuant à recueillir les dossiers des demandeurs algériens dans les deux centres situés à Oran et Annaba. Quant au nouvel opérateur qui recueillera les milliers de dossiers des demandeurs algériens, il sera chargé de gérer un centre de collecte et de traitement qui sera basé à Oued Smar. Une nouvelle réglementation nettement plus stricte sera mise en place pour gérer ce centre afin d’éviter les dépassements, les détournements et les fraudes qui ont caractérisé les activités de l’ancien prestataire TLScontact.

Pour rappel, VFS Global gère en Algérie le traitement et la collecte des dossiers de visas pour la Turquie, les Pays-Bas, la Hongrie et le Canada. Derrière VFS Global, nous retrouvons Mawared House Algeria, une SARL dont l’actionnaire principal est le milliardaire influent Réda Benyounès. Il s’agit du neveu d’Amara Benyounès, l’ancien ministre du Commerce et l’un des principaux animateurs de la campagne du 4e mandat d’Abdelaziz Bouteflika en 2014.