Les pilotes d’Air Algérie sortent de leur silence. Dans un document officiel transmis par leur syndicat, et dont Algériepart a obtenu une copie, les pilotes de lignes reconnaissent que leur compagnie traverse une très délicate crise financière. 

Ces pilotes appellent, par ailleurs, à « des solutions managériales » optimales pour sortir leur compagnie de l’ornière. Les pilotes d’Air Algérie déplorent également un manque de dialogue avec leur direction générale. Cette situation a engendré, selon leurs dires, une démotivation globale des travailleurs d’Air Algérie. « Et ce climat de tension est devenu perceptible chez les passagers d’Air Algérie », dénonce-t-on encore dans ce communiqué où il est expliqué que les pilotes algériens refusent une remise en cause de la révision de l’accord salarial lequel leur donnait le droit à des augmentations de salaires.