A partir de janvier 2018, pas moins de 130 produits importés depuis l’étranger vont être surtaxés à hauteur de 60 % par les autorités algériennes. D’autres produits seront soumis à une taxe évaluée à 30 %. Algériepart a obtenu le document exhaustif qui répertorie ses produits importés et soumis à ces taxes très élevées. 

Sur cette liste, nous retrouvons des produits très variés comme les lecteurs des cartes mémoire, les lecteurs de codes barres, les bennes à ordures ou les remorques et semi-remorques pour le transport es bateaux. Les Algériens devront payer une taxe de 30 % pour pouvoir commercialiser ces produits-là en Algérie.

En revanche, le beurre d’arachides, la confiture de datte, les compotes de dattes, les eaux gazéifiées, les piles bouton ou les robinets mélangeurs et mitigeurs seront taxés à hauteur de 60 %. Voici enfin la liste de tous ces produits étrangers avec le montant exact de la taxe à laquelle ils seront soumis à partir de janvier prochain.