L’Algérie s’est doté officiellement d’un décret exécutif qui suspendra d’une manière temporaire administrative, l’importation de plus de 1000 produits fabriqués localement. Algériepart s’est procuré en exclusivité la liste complète de ces 1000 produits fabriqués à l’étranger et dont les Algériens n’auront plus le droit de les importer ou de les commercialiser dans leur pays. 

Cette liste comprend des produits très prisé par nos compatriotes. La rupture sera donc brutale pour de nombreux algériens habitués à les consommer très régulièrement. Le Premier-ministre, Ahmed Ouyahia, a défendu bec et ongles cette interdiction d’importation.

« Nous devons en tant que peuple vivre selon nos moyens », argue Ouyahia selon lequel « le rythme de consommation des réserves de change conduira à l’endettement extérieur et au défaut de paiement ». « L’importation d’autres produits sera suspendue dès que les entreprises nationales seront en mesure de les mettre sur le marché local », a-t-il ajouté, assurant que « cela ne va pas à l’encontre des conventions internationales en la matière ».

Algériepart vous propose maintenant de consulter la liste de ces 1000 produits que vous ne pourrez plus consommer à partir de janvier 2018 :