Ali Haddad a été bluffé par Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach. Et le milliardaire algérien le reconnaît publiquement aujourd’hui samedi dans son témoignage en marge de la réunion de la Tripartite consacrée à la signature de la Charte sur le partenariat public-privé.

Il y a quelques jours, Ali Haddad demande rendez-vous au PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, pour discuter avec lui autour du projet de l’implication du privé algérien dans la transition énergétique et les programmes qui seront prochainement financés par Sonatrach dans ce cadre. Ali Haddad avait rendez-vous à la première heure de la matinée. Mais à son arrivée à Sonatrach, avec 5 minutes de retard, il découvre à sa grande surprise qu’Abdelmoumen Ould Kaddour a commencé sa journée à 7 H du matin avec une première réunion. En vérité, le PDG de Sonatrach va expliquer à Ali Haddad que ses journées de travail commencent à 6 H du matin avec des briefings avec son équipe. Ali Haddad en sort éberlué et admiratif car il n’a jamais cru que de tels managers existent encore en Algérie. Son témoignage en vidéo :