L’Algérie a bel et bien présenté des excuses officielles à l’Arabie Saoudite à la suite de cette banderole qualifiée d’insultante et d’humiliante à l’égard du Roi Saoudien. C’est le Premier-Ministre, Ahmed Ouyahia, qui l’a confirmé officiellement jeudi après-midi lors de l’inauguration de la 26ème édition de la Foire de la production algérienne qui se tient du 21 au 27 décembre au Palais des expositions (Pins maritimes). 

« Nous ne sommes pas un peuple de bandits », s’est justifié Ahmed Ouyahia en rappelant les lois qui protègent la personnalité du Chef de l’Etat en Algérie. « Le Roi Saoudien fut parmi les premiers qui ont porté le drapeau algérien à l’ONU », a souligné encore le Premier-ministre qui confirme ainsi les informations communiquées, à propos de ce dossier, aux médias par algériens par de nombreuses sources officieuses.