Une image a choqué. Des jeunes migrants subsahariens assis par terre, visiblement des enfants, se donnent des gifles sans convictions.

Autour d’eux, des jambes de militaires, treillis et rangers de rigueur et des gourdins à la main, leur donnent des « ordres » : « tape-le fort », dit un militaire, avec un accent algérien prononcé. Une discussion s’engage entre les soldats qui semblent être amusés par cette scène. De temps à autre, un militaire donne un coup avec sa matraque.

La séquence dure quelques minutes. Mais elle a choqué des milliers d’Algériens qui fréquentent les réseaux sociaux. Des dizaines de commentaires, indignés, s’en sont pris à l’ANP, même si, plus d’une journée après la diffusion des images, personne n’est en mesure de confirmer ou d’infirmer l’authenticité d’une telle vidéo.

Au ministre de la Défense nationale, des sources promettent que l’institution militaire est en train d’enquêter. Sans plus. Au regard de la violence choquante et humiliante des séquences de cette vidéo, la rédaction d’Algériepart a fait le choix de ne pas la diffuser. Nous ne voulons nullement nous rendre complices de ces actes racistes abjects qui n’honorent pas notre pays.