C’est une très mauvaise nouvelle que viennent d’apprendre aujourd’hui mardi 19 décembre les fournisseurs d’accès internet en Algérie. L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) a adressé aujourd’hui un courrier à tous les fournisseurs d’accès algériens pour leur annoncer qu’il est, désormais, interdit de commercialiser les liaisons spécialisées au profit des entreprises, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. 

Il faut savoir, d’abord, que la Liaison spécialisée est une liaison permanente réservée à l’usage exclusif d’un utilisateur. Elle offre la possibilité de transmission entre deux points de terminaison déterminés du réseau public. Elle présente plusieurs avantages comme le transfert rapide de données, une plus grande sécurité dans les émissions/réceptions de données, une communication fiable et de qualité, une interconnexion de sites distants et la disposition d’une liaison permanente de manière exclusive évitant ainsi la saturation du réseau.

Plusieurs acteurs privés commercialisaient cette offre internet à l’image de l’opérateur Anwarnet ou Ooredoo ou SLC. Plusieurs entreprises algériennes travaillaient avec ces opérateurs pour obtenir une connexion internet avec un bon débit et ne plus souffrir des coupures récurrentes de l’ADSL. A titre d’exemple, certains de ces opérateurs pouvaient offrir à leurs clients un débit allant jusqu’à 1 Giga alors que l’offre d’une connexion spécialisée d’Algérie-Télécom ne pouvait dépasser les 20 mégas.

Malheureusement, cette concurrence n’aura plus lieu et seule Algérie-Télécom est autorisée, désormais, à commercialiser des offres de liaisons spécialisées. Ce qui constitue une grave atteinte à liberté d’entreprendre et contraindra encore les Algériens de dépendre uniquement d’Algérie-Télécom. Une dépendance qui ralentit dangereusement le développement des TIC dans notre pays.

Soulignons qu’un opérateur privé, Anwarnet en l’occurrence, a d’ores et déjà rendu public un communiqué où il déplore cette décision arbitraire et incompréhensible.

“Suite à une décision brutale de retrait de nos autorisations par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications, que nous avons reçue hier à 16h00, l’ARPT a aussi ordonné, la déconnexion de la totalité de notre réseau le jour même. A cause de cette coupure brutale, notre centre d’appel, service client, Emails, site web et numéros d’entreprises sont injoignables”, déplore cet opérateur sur sa Page Facebook.

“Ces retrait et coupures sont intervenus dans la soirée d’hier sans préavis, ni notification de délai. De ce fait nous sommes dans l’incapacité d’assurer la continuité des services auxquels vous avez souscrit”, conclut Anwarnet qui confirme ainsi les informations que nous avons pu récolter tout au long de la journée de ce mardi en consultant diverses sources bien au fait de ce dossier.