On en sait un peu plus sur l’identité et personnalité du forcené fanatique qui a tenté de détruire ce lundi matin la statue, représentant une femme nue, de la célèbre fontaine d’Ain El Fouara à Sétif. 

Algériepart appris auprès de sources locales proches des services de sécurité qu’il s’agit d’un ancien militaire âgé de 35 ans. Radié récemment de l’armée, l’agresseur de cette fameuse oeuvre d’art réputée dans le monde entier est en réalité un forcené atteint d’une maladie mentale, certifient nos sources. Il s’agit d’une personne ayant un handicap de 80 %.

Cet homme barbu est originaire d’un village,  Aïn El Hadra,  situé sur le territoire de la commune de Béni Oussine, dépendant administrativement de la daïra de Bougaâ, située au nord de la wilaya de Sétif. Il s’agit d’une localité classée parmi les commune qui ont le plus souffert des affres du terrorisme durant les années 90. D’après nos sources, cet homme ne fait partie d’aucun réseau d’une mouvance religieuse et ne milite au sein d’aucun parti islamiste. Mais le fou furieux défend bel et bien des idées intégristes et une vision très rétrograde de la religion, assurent enfin nos sources.