Bonne nouvelle pour les jeunes algériens désireux de se rendre en France pour effectuer des stages de formation. Les autorités françaises vont mettre bientôt en place un nouveau type de visa Schengen au profit de ces jeunes discriminés généralement lorsqu’ils déposent leurs demandes de visa. 

L’ambassadeur de France,  Xavier Driencourt, a annoncé en marge d’une soirée organisée mercredi soir à sa Résidence à Alger la future création “des visas pour des stagiaires qui permettront à des jeunes salariés algériens d’aller se former”. “J’en ai parlé au président Macron et il a repris l’idée. On va créer du côté français, de manière unilatéral et on va formaliser cela par un accord avec l’Algérie, des visas pour des stagiaires qui permettront à des jeunes salariés algériens d’aller se former”, a-t-il expliqué lors d’une allocution prononcée lors de cette réception organisée à l’honneur de 4 jeunes entreprises algériennes innovantes dans le secteur d’activité.

“Si vous voulez vous former dans le cadre d’un stage en France pour trois semaines ou trois mois, vous ne pouvez pas actuellement. Il n’y a pas de visas correspondant à ce type de stages. Si vous avez un visa de tourisme, vous n’avez pas le droit de travailler ou d’être rémunéré et vous ne serez pas couvert par la sécurité sociale”, a déploré à ce propos le diplomate français, rapporte de son côté notre confrère TSA.

Pour l’heure, aucune date précise n’a été annoncée concernant la mise en place de ce nouveau visa. Mais, selon l’ambassadeur de France, c’est un projet qui ne devra pas tarder à voir le jour.