Algeriepart va publier dès demain dimanche une enquête exclusive sur les pratiques dangereuses adoptées par des hauts responsables de l’administration fiscale et le pouvoir aussi exorbitant qu’abusif qu’ils se sont accaparés durant presque 15 ans. Il s’agit notamment de Mustapha Zikara, l’actuel directeur général des impôts qui fut l’ancien directeur de la Législation et de la Réglementation Fiscales (DLRF) au sein de l’administration fiscale (Ministère des Finances). 

Mustapha ZIKARA désigné depuis le mois de Juin 2017 comme Directeur Général des Impôts par intérim n’a, selon nos sources, pas mis fin aux pratiques douteuses que nous avons dénoncé tel l’affaire LAFARGE, au contraire.

Vous lirez demain comment des hauts responsables de notre administration fiscale versent dans les prises en charge malsaines et subjectives des dispositions fiscales prévues dans les lois de finances.

Comment ils adoptent le principe du deux poids- deux mesures dans la prise en charge des demandes d’éclaircissement introduites par les sociétés et contribuables.

Enfin, notre enquête expliquera comment des accords bilatéraux paraphés par l’Etat Algérien avec les autres pays sont remises en cause par notre administration et ce à travers l’émission de certaines notes entachées d’irrégularités juridiques portant, ainsi, atteinte au droit conventionnel. Algériepart vous donne rendez-vous demain pour faire découvrir les tenants et aboutissants de cette enquête exclusive.