Non, Abdelaziz Bouteflika n’est pas gravement malade et inconscient. Et ce n’est pas un dirigeant algérien qui le dit, mais bel et bien le patron de la diplomatie française, Jean Yves le Drian.

Ce vendredi, le ministre français des Affaires étrangères a assuré lors de son passage sur la radio France Inter que Bouteflika, “intellectuellement, il est parfaitement en forme”.  “Il est plus fatigué mais bon, ça peut arriver à un certain âge”, a dit encore le ministre français qui confirme le leadership d’Abdelaziz Bouteflika à la tête du pouvoir algérien.

“Il est le président de la République. Le président Macron l’a rencontré. Il a pu échanger longuement avec lui sur l’ensemble des questions de la relation bilatérale entre l’Algérie et la France mais aussi sur la situation du monde. C’était un échange qui était utile”, a résumé, ainsi, le diplomate français qui répond, lui aussi, aux rumeurs donnant Abdelaziz Bouteflika pour un homme incapable d’assumer ses fonctions à la tête de l’Etat algérien.