La direction du groupe VEON, la maison mère de l’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy a révélé à Algériepart qu’une enquête a été déclenchée pour authentifier les mails de deux managers français qualifiant les Algériens “d’indigènes” et de “bounioul”. Et les résultats de cette enquête “menée par Djezzy et le siège du Groupe et nous avons ainsi la certitude que les prétendus mails sont des faux”, a expliqué la direction générale du groupe VEON dans un déclaration faite à Algériepart. 

D’après VEON, il s’agit d’une opération de “déstabilisation calomnieuse dont ont été victimes deux des dirigeants de Djezzy, son entreprise commune avec le Fonds National d’Investissement (FNI)”. 

“Cet acte porte atteinte à l’intégrité des personnes et de toute l’entreprise et doit être condamné par tout un chacun. VEON condamne fermement tout acte, écrit ou propos raciste. Nous sommes fiers de tous nos salariés qui œuvrent sans relâche pour contribuer au bien-être économique et social des algériens”, nous explique enfin la même source.

Pour rappel, sur les réseaux sociaux, ces mails haineux et racistes ont soulevé l’indignation des internautes algériens.