C’est officiel. La célèbre Ecole 42 s’installe à Alger. Cette école permettra aux jeunes algériens de bénéficier d’une formation en informatique entièrement gratuite, ouverte à tous et accessible aux 18-30 ans. La force de cette école, un concept qui a révolutionné l’économie High-tech en France, est sa pédagogie basée sur le peer-to-peer learning : un fonctionnement participatif qui permet aux étudiants de libérer toute leur créativité grâce à l’apprentissage par projets. 

“Heureux d’annoncer un nouveau partenariat économique avec l’Algérie, permettant notamment de soutenir les entrepreneurs algériens investissant en France (et vice-versa), Emmanuel Macron a également dévoilé le projet d’ouverture d’une nouvelle branche de l’École 42, ou tout au moins d’un « projet similaire » à celle-ci”, confirme à ce sujet l’association française FreeNews.

Il faut savoir que Xavier Niel a accompagné Emmanuel Macron lors de son déplacement officiel à Alger mercredi. Xavier Niel est celui qui a créé et financé ce concept particulier qui fait des émules un peu partout à travers le monde. Le fondateur de l’opérateur français FREE.

Pour entrer  l’Ecole 42, en France, le candidat doit avoir entre 18 et 30 ans ou être en dernière année de lycée. Aucun diplôme n’est requis (pas même le bac). Seulement, en 2015, une expérimentation a lieu avec Pôle Emploi afin de former au codage, pendant dix mois, un groupe d’une trentaine de chômeurs seniors.

En Algérie, aucune information n’a encore filtré sur les critères de sélection des candidats qui seront encadrés dans cette nouvelle école. Mais quoi qu’il en soit, elle intervient au moment où l’économie algérienne a cruellement besoin d’informaticiens, codeurs et webmasters, des métiers marqués par une triste pénurie dans notre pays. C’est donc une belle opportunité pour les jeunes algériens.