Comme lors de la dernière visite de l’ancien chef de l’Etat français à Alger, les autorités algériennes ont refusé l’accès à des journalistes français. Mais l’intervention personnelle du président Emmanuel Macron a débloqué la situation.

Selon l’agence britannique Reuters a précisé que le déblocage de la situation fait suite à une intervention personnelle de Emmanuel Macron. « Le président de la République a eu d‘intenses échanges au plus haut niveau avec les autorités algériennes à ce sujet. », a indiqué une source de la présidence français, citée par l’agence Reuters. « La situation est réglée » pour ces journalistes, notamment du Monde, du Figaro, de Libération, de Mediapart et de Quotidien, précise l’agence qui ajoute, citant toujours la source anonyme de la présidence française, « Ce déblocage illustre la solidité de la relation de confiance entre la France et l‘Algérie », a-t-on ajouté.

Selon différentes sources, le président français est allé plus loin dans ses interventions. Il aurait même menacé d’annuler sa visite si les visais n’allaient pas être donnés. Ce qui a poussé les autorités algériennes à lâcher du lest.

Lors de la visite de l’ancien premier ministre, Manuel Valls, des journalistes français n’ont pas pu faire le déplacement faute de visa. Les autorités algériennes n’ont pas apprécié les écrits de certains journalistes contre le président de la République et de l’Algérie en général.