La direction générale de l’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy, a réagi officiellement à la violente polémique enclenchée sur les réseaux sociaux suite à la diffusion de “mails internes” dans lesquels deux hauts responsables français de l’entreprise qualifient les Algériens de “bounioul” et d'”indigènes”. Dans un communiqué rendu public ce mardi, Djezzy dénonce une “vulgaire manipulation”. 

Selon la direction générale de Djezzy, il s’agit de “vulgaire manipulation d’un échange de mails au contenu raciste, monté de toutes pièces”, dont le but est, accuse la même source, de “freiner le développement de la société”.

“Tout en dénonçant cette grossière diffamation, Djezzy tient à apporter son soutien à ses deux dirigeants et à tous les collègues, en réitérant sa totale confiance en la justice algérienne”, assure le même communiqué. Pour rappel, Algériepart a expliqué lundi dans l’une de ses publications que cette information est finalement une Fake News infondée. Cependant, elle traduit un véritable malaise qui règne au sein de Djezzy. Un malaise suscité par une terrible mauvaise gestion et des résultats financiers négatifs.