La visite qu’effectue ce mercredi le chef de l’Etat français à Alger ne sera qu’une étape dans les virées qu’effectue Emmanuel Macron. Ainsi, malgré l’importance de l’étape algéroise, le président français n’aura pas grand-chose à voir.

Selon des informations recoupées par Algériepart, Emmanuel Macron ne restera pas très longtemps à Alger. Il arrivera en fin d’après-midi. Il sera accueilli à l’aéroport par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah. Il s’entretiendra avec le premier ministre Ahmed Ouyahia avec qui il discutera des questions concrètes. Il fera une petite virée « touristique » au centre-ville d’Alger. Le président français sera, ensuite, reçu par le président Abdelaziz Bouteflika. Ce sera en fin de journée. En début de soirée, Emmanuel Macron reprendra l’avion pour aller à Doha, au Qatar.

Malgré les interpellations sur les droits de l’Homme et les questions de mémoire, le président français ne prendra probablement pas position. Il se limitera, tout au plus, à condamner le système colonial. Mais il évitera probablement des interventions qui pourront porter à équivoque comme ce fut le cas lors de la visite effectuée à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.