La composition des huit groupes de la phase de poules de la Coupe du monde 2018, dont le tirage au sort a été orchestré à Moscou ce vendredi par Gary Lineker, est désormais connue.  Les pays arabes et africains, versés dans des groupes relevés, s’en sortent difficilement. 

Le Maroc hérite certainement du groupe le plus dur et le plus compliqué. Notre voisin devra se mesurer à deux grandes nations du football européen : Le Portugal de Ronaldo et l’Espagne d’Anrés Iniesta. Les marocains vont devoir faire très attention pour éviter une véritable déroute face à ces deux équipes candidates au sacre final. Le Portugal est le champion d’Europe et l’Espagne, ex-Championne du Monde, n’est plus à présenter. Les marocains n’ont vraiment pas de chance.

La Tunisie n’a pas été épargnée non plus par ce tirage au sort. Elle hérite de la Belgique et de l’Angleterre, deux grandes sélections composées de joueurs très célèbres pour leurs talents. Des joueurs qui font le bonheur des plus grands clubs de la prestigieuse Champions League.

L’Egypte et l’Arabie Saoudite vont s’entre-déchirer dans le même groupe. Ce qui risque de profiter à l’Uruguay et à la Russie, le pays organisateur. Le match d’ouverture opposera, d’ailleurs, la Russie, pays-hôte, à l’Arabie Saoudite, le 14 juin à Moscou.

Les autres sélections africaines devront également faire preuve de combativité pour s’en sortir dans leurs groupes respectifs. Le Nigera va défier l’Argentine de Messi ainsi que la Croatie de Modric. Le Sénégal retrouvera enfin la Pologne de Robert Lewandowski et la Colombie de James Rodriguez.

Les affiches sont alléchantes, mais les défis semblent insurmontables pour les sélections arabes et africaines. Le football n’est, toutefois, pas une science exacte. Et les petites équipes peuvent créer la surprise.

De son côté, l’Allemagne, champion en titre, a hérité d’un groupe à sa portée avec le Mexique, la Suède et la Corée du Sud, tout comme le Brésil, cinq fois lauréat, ou encore la France. Parmi les autres favoris, l’Espagne aura un match choc avec le Portugal dans le groupe B (complété par le Maroc et l’Iran). Le Brésil aura affaire à Suisse, au Costa Rica et à la Serbie dans le groupe E.

Voici enfin la composition des groupes pour le Mondial-2018 en Russie (14 juin-15 juillet) selon le tirage au sort effectué ce vendredi au Kremlin:

Groupe A

Russie – Arabie saoudite – Égypte – Uruguay

Groupe B

Portugal – Espagne – Maroc – Iran

Groupe C

France – Australie – Pérou – Danemark

 

Groupe D

Argentine – Islande – Croatie – Nigeria

 

Groupe E

Brésil – Suisse – Costa Rica – Serbie

Groupe F

Allemagne – Mexique – Suède – Corée du Sud

 

Groupe G

Belgique – Panama – Tunisie – Angleterre 

 

Groupe H

Pologne – Sénégal – Colombie – Japon