Malgré ses énormes potentialités, l’Algérie dépend toujours des importations pour fournir du sérum médical à ses hôpitaux. Chaque année, notre pays importe pas moins de 26 millions de poches de sérum. A partir de 2019, les Allemands vont construire une usine flambant neuve à Oued El-Kerma, dans les environs d’Alger, qui produira près de 20 millions de poches de sérum. 

Cette usine sera bâti par un le géant allemand Rommelag qui a inventé la technologie BFS (« Blow-Fill-Seal », soufflage-remplissage-scellage). Rommelag est considéré comme le leader mondial sur le marché des installations aseptiques destinées aux liquides des industries pharmaceutiques.

Ce groupe allemand a conclu un accord avec l’entreprise algérienne Medicomp, filiale du groupe privé Mazouz, pour mettre en place cette usine de sérum qui coûtera pas moins de 20 millions d’euros. Selon nos investigations, le groupe Mazouz va débloquer également 14,5 millions d’euros pour couvrir les frais de fonctionnement cette usine dont la gestion reviendra aux allemands de Rommelag.

Les travaux de construction de cette future unité de production seront assurés par l’espagnol Valtria, l’un des leaders européens spécialistes en ingénierie et installation de salles propres. Avec cette future usine, l’Algérie ne devrait plus dépendre de l’étranger pour utiliser du sérum médical qui sera produit localement et en quantité suffisante afin de satisfaire l’ensemble de la demande nationale.