TONIC INDUSTRIE est une Entreprise Publique Economique au Capital Social de 30 000 000 000 DA. Elle est issue de l’absorption, en 2011, des dix Sarl de l’ex TONIC Emballage et emploie près de 3000 personnes.

La Société de Gestion des Participations de l’Etat Chimie-Pharmacie « SGP GEPHAC SPA» en est l’unique actionnaire.

Après la transformation juridique de celle-ci, en application de la résolution du CPE N=°001/42 du 28 août 2014TONIC Industrie est devenue filiale du Groupe Algeria Chemical Specialities Spa.  De la transformation du papier à la production du carton en passant par l’édition et l’impression, elle couvre un large champ d’activités de productions intermédiaires et finales.

L’entreprise se veut un acteur majeur de la filière papetière de par son apport direct en produits d’emballages finis et du papier destiné à la transformation. Tonic Industrie, dont le siège est sis dans la zone industrielle de Bou-Ismail dans la Wilaya de Tipaza, dispose d’une unité de recyclage de vieux papiers collectés par ses moyens propres et par un vaste réseau externe couvrant le territoire national.

Algeriepart a été destinataire d’informations concernant des irrégularités et des détournements sur de nombreuses transactions commerciales et financières, selon notre source, dues à une mauvaise gestion au niveau de l’entreprise publique économique Tonic Industrie.

Nous en citerons une : L’Affaire de l’entreprise Autrichienne ROXCEL

En date du 28/06/2017, la Commission des Marché de l’Entreprise (CME) de TONIC Industrie a donné son visa sur le lot N°2 du dossier d’appel N°1/DAP/2016 bis. L’appel d’offres concerne l’achat de 225 tonnes de matière première d’une variété de papier recyclé : le Kraft Brun, du fournisseur Autrichien ROXCEL destiné pour l’unité sacherie. Le montant retenu est de 209 025 Euros, comme stipulé sur PV de la Commission des Marché que nous mettons à votre disposition.

L’Affaire de TONIC et l’entreprise Autrichienne ROXCEL by Anonymous uKab5aIwr on Scribd

 

Le montant du contrat lors de l’ouverture de la lettre de crédit, de TONIC Industrie au profit de l’entreprise Autrichienne, ne correspond pas au montant accepté par la CME.

Le montant a été revu à la hausse de 13 500 Euros, portant ce marché à 222 525 Euros comme vous pouvez le constater sur la page du contrat page 04.

Algériepart : Le très louche marché accordé par TONIC Industrie au profit de l’entreprise Autrichienne by Anonymous uKab5aIwr on Scribd

 

 

L’article 4 du contrat est clair : il est stipulé que les prix du présent marché sont non révisables à la hausse

D’autre part, à l’article 22 sur le Règlement des litiges, il est stipulé que tout litige ou différend relatif à l’exécution du contrat sera réglé à l’amiable, à défaut par une instance arbitrale.

Cet article contredit les directives et recommandations du gouvernement sur ce type de transactions commerciales qui favorise l’arbitrage international.

Madame BOUMAZZA ChahinezDirectrice des Finances et de la Comptabilité, et Présidente de la commission des Marché de l’entreprise, ainsi que Le Directeur de la Production, Mr MESSAOUDI Rédha, ont adressé une lettre au Président Directeur Général, Monsieur BENSALEM Djamil.

Dans cette lettre que nous nous sommes procurés, les constations faites sur la différence du montant du marché, et de l’irrégularité de la transaction, qui représente une infraction au code des marchés publics et une entorse à la législation sont bien détaillés.

Le Président Directeur Général a eu une réaction inattendue, en ce sens qu’au lieu lancer un audit et tenter de situer les responsabilités de ce qu’a relevé la Direction Finances et Comptabilité de l’entreprise dont il a la gestion, il a préféré entamer une opération d’intimidation et de harcèlement sur les deux cadres de l’entreprise sus mentionnés, menaçant même la Directrice des Finances et de la Comptabilité de licenciement si elle n’étouffait pas l’affaire.

Selon nos sources, le PDG n’a cessé de déclarer que personne ne pouvait l’inquiéter de par son amitié avec le Président du Groupe Algeria Chemical Specialities Spa (ACS), dont TONIC Industrie est une Filiale et de sa proximité avec le Secrétaire Général du Ministère de l’Industrie dont il se disait ami…

 

Détournement, vol des fournisseurs de Tonic industrie

Des fournisseurs de l’entreprise contactés ont, par ailleurs, dénoncé des détournements et des vols. Dans une des correspondances que nous mettons à votre disposition, en date du 13/08/2017, un des sous-traitants avait saisi le Directeur Général de Tonic Industrie lui déclarant avoir appris par le Directeur de l’unité : Monsieur LAISSAOUI Mohamed, du détournement de son argent par le personnel même de l’entreprise TONIC Industrie

Là encore, aucune suite n’a été donnée par le Président Directeur Général, suite à l’aveu même du Directeur d’unité.

 

Algériepart : Détournement, vol des fournisseurs de Tonic industrie by Anonymous uKab5aIwr on Scribd

 

Dilapidation de denier publics et Missions à l’étranger de complaisance

L’entreprise TONIC Industrie qui subit des difficultés financière, vit sous la protection de l’article 715 Bis du code de commerce sur la faillite.

7 Unités de production sur 10 sont à l’arrêt. Le déficit cumulé est de 11 Milliards de Dinars. L’entreprise arrive à peine à satisfaire les commandes locales.

Qu’à cela ne tienne, entre le 01/01/2017 et le 30 septembre 2017, Le PDG Monsieur, BENSALEM Djamil avec quelque cadres, s’autoriseront des missions à l’étranger (Séminaires, foires, Salons, forums), ils percevront des frais de missions en Euros pour un montant équivalent à plus de 9 Millions de Dinars !

Des Missions à l’étranger très suspectes au sein du groupe TONIC by Anonymous uKab5aIwr on Scribd

 

 

 

Des Primes et indemnités indument perçus

Les primes variables dépendent essentiellement des résultats commerciaux et financiers enregistrés, du contrat de performance et de la note du conseil d’administration.

L’entreprise étant en difficulté financière, avec un lourd déficit et une trésorerie négative, le Président Directeur Général s’autorise malgré cela des primes mensuelles sans l’aval du Conseil d’Administration et en violation de la réglementation.

En juin 2017, la Ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Fatma Zohra ZEROUATI, avait affirmé que le Groupe TONIC continuait de déverser ses déchets industriels dans le littoral de Bou-Ismaïl et ce depuis 2005TONIC Industries avait été destinataire d’une mise en demeure par la commission de wilaya chargée du contrôle et du suivi des organismes classés, exigeant de procéder au règlement du problème de la pollution à la suite de la suspension de son activité pendant trois mois. Une affaire non encre résolue par les responsables du groupe…

‘’Les services d’enquête de la police judiciaire dépendant de la DGSN ou les services de l’IGF, devraient se pencher plus en détail sur le dossier TONIC Industries et pourraient apporter des révélations encore plus fracassantes ‘’nous assurent nos sources.