Les élections locales étant terminées, les autorités s’attellent à faire de nouvelles annonces. Après avoir travaillé durant plusieurs mois dans un gouvernement constitué en majorité de technocrates, Ahmed Ouyahia aurait obtenu l’autorisation de remanier son gouvernement.

Selon des informations en notre possession, le remaniement ministériel ne sera pas profond. Le Premier ministre changera des postes à certains ministres. Mais la mesure phare sera de réintroduire des personnalités politiques dans la future équipe. Ainsi, Amara Benyounès, Amar Ghoul et probablement d’autres personnalités, à l’image de Belkacem Sahli, secrétaire général de l’ANR, ont toutes leurs chances pour figurer dans la prochaine équipe gouvernementale. Ils occuperont des départements ministériels importants, mais pas forcément de souveraineté. Il s’agirait de Commerce ou de l’Habitat.

On ignore, par contre, le timing de l’annonce de ce changement, le premier depuis l’installation de Ahmed Ouyahia à la tête du gouvernement en août dernier. La différence est que depuis sa nomination, le Premier ministre a gagné en assurance après avoir notamment garanti la percée de son parti, le RND, lors des élections locales de 23 novembre dernier.